AAA

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/09/2015

Compagnie La Saeta, "Ravis d'être enchantés", mister Fellini!, le lundi 28 septembre 2015 à 20h30 au Centre Culturel de la Providence dans le cadre du cycle de lectures: "Des mains, des voix, des chemins"

Alexandre Bourgoin et Alain Freixe vous invitent  à cette lecture à plusieurs voix, “ RAVIS D’ÉTRE ENCHANTÉS” , mister FELLINI !

" 
Extraits de scénarii - entretiens avec des journalistes - auto-portraits - hommages. 

Avec Sophie de Montgolfier, Emma Laurent, M.J. Laurent, Ludovic Vollet.

Créée en 1990 par Marie-Jeanne Laurent, la compagnie La saeta propose au public des créations autour d’œuvres contemporaines,  ainsi que des actions culturelles : ateliers, lectures.

Son travail est soutenu par la Ville de Nice et le Conseil Départemental des A-M.


Lundi 28 septembre 2015 à 20h30 (durée: 1h30) au Centre Culturel de la Providence
Entrée libre (pot offert)

09/03/2015

"Madame" au Centre Culturel de La Providence / La Semeuse, le mardi 10 mars 2015 à 20h30

Cycle de lectures :

« Des mains, des voix, des chemins »

 proposé par Alexandre BOURGOIN et Alain FREIXE

« L'idée est d'aller de ces mains qui écrivent à ces voix qui sortent des bouches pour ouvrir des chemins comme autant d'interprétations. Mêler hier à aujourd'hui, la parole qui commente à celle qui dit, chante. Parce que les morts nous tiennent les pieds, nous aident à rester debout, nous revisiterons le patrimoine. À travers des lectures mises en scène sous différentes formes, nous donnerons à entendre les poètes et leurs textes, soit par le truchement d'un comédien, soit par les auteurs eux-mêmes ».

 Madame

 Mise en scène: Frédéric De Goldfiem

Avec Alexandre Bourgoin, Frédéric De Goldfiem, Romain Pazot et Muriel Revollon.

 « La présence est. S'impose. Coup de vent, elle défait. Dérange. Déroute. On a beau faire, on ne maîtrise plus rien. Alain Freixe et Raphaël Monticelli l'appellent Madame. Ils disent sa danse masquée le temps d'une passe, entre deux étoffes, deux froissements, deux plis. La douceur et la fraîcheur de son émergence. Ce sourire sur le monde. Malgré tout ce que nous savons de son cours ».

 En 2002 paraissait Pas une semaine sans Madame, aux Editions L'Amourier, avec des illustrations de Jean-Jacques Laurent. À deux mains, se dessinait le visage féminin et inaccessible, et sans doute inaccessible parce que féminin, d'une présence évidente, à la poursuite de laquelle deux poètes se lancent : femme, altérité, origine, monde, poésie, poésie enfin, qui ne cessent de s'offrir à la dérobée. Pendant 9 ans, s'est poursuivi leur dialogue dont est né un nouveau recueil, Madame des villes, des champs et des forêts.

 Cette lecture mise en espace et en musique, tentera de vous faire résonner ces courtes proses. Pour convoquer Madame le temps d'une soirée...

 Centre-Culturel de La Providence/La Semeuse (8 bis rue St Augustin, 06300 Nice)

Mardi 10 mars 2015 à 20h30 (durée: 1h30)

ENTREE LIBRE + POT OFFERT