AAA

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/03/2021

Vers la parution du Dictionnaire de la commune de Bernard Noël

Couv Dictionnaire.pngDans quelques semaines va paraître aux Editions de L'Amourier le Dictionnaire de la Commune de Bernard Noël. Les  Editions de L'Amourier ont pensé qu’il était nécessaire de soutenir la sortie de cet important ouvrage par une souscription. L’Association des Amis de l’Amourier s’associe bien évidemment à cette action. Faites de même ! Démultipliez l’information ! Invitez vos ami(e)s ! Parlez-en autour de vous !

Voici le lien : https://fr.ulule.com/un-dictionnaire-pour-la-commune/

 

10/03/2021

Exposition de livres d'artiste - Jeanne Bastide et Alain Freixe- Médiathèque de Cuges-Les-Pins du 9 au 20 mars 2021

f_km28deto0.jpegA cette occasion, une rencontre avec Alain Freixe clôturera l’exposition
le 20 mars à 14 H30 à la Médiathèque. Si vous passez par là, Jeanne Bastide et Alain Freixe seront heureux de vous  y accueillir.
 

03/10/2020

Lecture à la Cave Poésie René Gouzenne, Toulouse, lundi 5 octobre 2020 à 21h

Lecture à Toulouse-5 oct 2020.jpg

Tellus, exposition de Jacques Godard, Hala Hilmi Hobeid, Roland Kraus au château de Carros (06) le 17 octobre 2020 à partir de 10h

Expo Carros-17 oct 2020.jpg

Annulation de la rencontre avec Jeanne Bastide hier 2 octobre 29020

 

 

 

Amies, amis des livres,

Nous pensions retrouver enfin une partie de nos lecteurs et lectrices ce soir lors de cette rencontre à la Bibliothèque Nucera de Nice… Eh bien non, alerte rouge, cette fois c’est la météo qui s’en mêle. Après l’annulation des Voix du Basilic en mai, du Marché de la poésie en juin, du festival de Mouans-Sartoux début octobre, sans pouvoir préjuger de la tenue du Marché de St Sulpice le 21 de ce mois, on peut à minima constater que le temps ne nous est pas favorable au figuré et maintenant au sens propre.

Retrouvez Jeanne Bastide,  sur notre site pour braver le temps qu’il fait avec son livre Un déjeuner de soleil.

 

L’expression, initialement, dit la perte de luminosité des pigments quand ils sont exposés au soleil, ou mangés par le soleil lorsqu’il s’agit du linge étendu au soleil de midi. Devenue symbole de toute chose périssable, l’expression évoque ici le récit d’un amour décousu. Sous nos yeux de lecteur, la vie d’une femme bascule parce que son aimé s’est éloigné. Habitée par son fantôme et par le désir de comprendre ce qui lui arrive elle s’interroge, déroulant au fil des pages un monologue à forte charge poétique qui la conduit en territoire inconnu. Les lecteurs de Jeanne Bastide y reconnaîtront sa voix, la singularité de son écriture creusant sous la peau le chaos intérieur que chacun renferme. Ceux qui la découvrent sont invités à se laisser surprendre par la liberté de ses images et sensations décrites.

Vous pouvez lire un extrait de ce livre sur notre site, et le commander si plaisir s’en suit. Jeanne Bastide a publié précédemment à l’Amourier: Lucarnes, Un silence ordinaire, La Fenêtre du vent et La Nuit déborde.

Bonne lecture en amitié,
Bernadette Griot

Vous pouvez me contacter:
Edition & communication
bernadettegriot@amourier.fr

 
 
 

    

28/09/2020

Rencontre / Lecture avec Jeanne Bastide, le vendredi 2 octobre 2020 à 17h à la BMVR Louis Nucera de Nice

InvitBMVRLectureJB.jpg

30/05/2020

Coaraze-Lundi 1er Juin 2020-Rencontre, entretien, lectures à plusieurs voix autour du dernier livre d'Alain Guillard: Et n'oublie pas la lumière avant de...

15x20cm Rencontre AG.jpg

10/04/2020

Nouveau site des éditions de l'Amourier: www.amourier.fr

 

Lettre de Bernadette Griot, éditrice

Amies, amis des livres,

Dans le bouleversement que nous vivons tous, l’incertitude est reine, le doute partout semé, et le cogito, solitaire et silencieux, à tâtons cherche au loin une invisible issue. Nous naviguons à vue. En lisant, écrivant, galérant, en télétravaillant, en nous confinant, en pleurant, en applaudissant... l’espoir au poing pour repenser demain. Solidairement.

Concernant L’Amourier, le confinement nous aura permis d’accélérer l’ouverture de notre nouveau site, en construction depuis déjà de longs mois. Nous vous invitons maintenant à le visiter (https://www.amourier.fr/) ...Vous découvrirez notre parution de mars restée, malgré nous, dans l’immobilité d’un printemps tumultueux aux conséquences économiques pressenties dramatiques pour l’édition; mais pas que bien sûr.

Et n’oublie pas la lumière avant de... est un récit d’Alain Guillard, dont c’est le second livre édité par L’Amourier après Quête du nom, un recueil de poésie en prose. D’une écriture tendue, à coups de phrases syncopées, l’auteur nous livre le portrait d’un homme écorché, Pierre, que son extraordinaire présence au monde (lumières, sons, oiseaux, paysages urbains) finira sans doute par réconcilier. Deux pôles aimantent son existence: d’une part l’alcool qui anesthésie, d’autre part, la rencontre amoureuse avec des fem mes et des hommes. Écartelé, Pierre marche sa vie au gré des êtres et des lieux, entre vifs moments du jour et temps de l’enfance; tout cela précis, sensible, consigné pas à pas en ses cahiers.

Et comme, cette année, l’Association des Amis de l’Amourier n’a pu assurer la lecture (annulée) le 20 mars à la médiathèque de Nice sur le thème du Printemps des poètes, le courage, nous avons, avec textes sélectionnés par les intervenants, réalisé une plaquette que nous sommes heureux de vous offrir en l’honneur de ce courage dont nous avons besoin aujourd’hui pour inventer nos lendemains. (Télécharger gratuit de la plaquette)

En amitié, vous souhaitant une bonne navigation...

Bernadette Griot

Pour répondre à la présente lettre d’information utiliser l’adresse suivante: editions@amourier.fr    

 

Des nouvelles du site de Raphaël Monticelli www.bribes-en-ligne.fr

Mars 2020

Derniers textes mis en ligne

Rédigé en 1973 un texte sur le travail de Noël Dolla publié dans le catalogue de l’exposition « Dolla, Isnard, Viallat » (Masnata ed. Gênes) à la galerie La Bertesca (Gênes-Milan) en février 1974. 

Toujours de 1973, la préface de l’exposition monographique « Noël Dolla », en 1974, dans la même galerie.

Autre texte, de 2018 celui-là, à destination des élèves d’un collège niçois pour leur présenter une exposition de Gérard Éli dans leur établissement. 

Une collaboration avec une Paola di Prima parue en 2019 aux éditions des cahiers du museur « Mélodie verte »

Alain Freixe a ajouté dans son espace La musique, résolument paru cette année aux éditions de la Diane française à l’occasion de l’exposition personnelle de Fernanda Fedi qui a réalisé les illustrations de l’ouvrage. 

ouverture d’un nouvel espace dans la rubrique « Au rendez-vous des amis » : Jean-Claude Hubi qui a mis en ligne deux évocations : celle d’Athènes et celle de Brighton

15/03/2020

Des Annulations! Des Annulations! Des Annulations!

Chers ami(e)s,

La situation créée par la pandémie  du Covid-19, nous amène à vous faire part des annulations suivantes:

- Les journées d'intervention à la Faculté des Lettres de Besançon des 17 et 18  mars

- La lecture sur le thème du courage - Printemps des Poètes 2020 - du 20 mars à la BMVR de Nice

- la lecture "visages de René Char" du 23 mars à la Providence/La semeuse

- L'exposition Gérard Eli à la galerie Quadrige  - vernissage le 26 mars -

Nous vous tiendrons au courant des éventuels reports.