AAA

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/03/2008

Exposition Anne Slacik - Lecture Alain Freixe - 19 et 20 mars 2008 à Trets et au Domaine de Saint-Ser à Puyloubier

Organisés par par Voyons voir (art contemporain et territoire), lou campas des sarments, chemin des vauds, 13350 Trets dans le b2ff4aa0f92ed6d6b198c54dcee49c8c.jpgcadre du Printemps des poètes 2008:

- Le 19 mars, château des remparts à Trets (13530), vernissage à 18h30 de Définition du matin, exposition d'Anne Slacik (peintures et livres peints)qui durera jusqu'au 6 avril 2008.

- Le 20 mars, Domaine Saint-Ser à Puyloubier (13114) à 18h30, vernissage de l'exposition Sainte Victoire (oeuvres sur papier) d'Anne Slacik, lecture d'Alain Freixe et concert de Sophie Gabaron (harpe) et Sylvain Golsberg (flûte traversière)

- À cette occasion, les éditions Rivières publient Dans l'effilé de la lumière d'Alain Freixe, livre peint par Anne Slacik à trente exemplaires.

20/01/2008

Vendredi 25 janvier à 17hs à la BMVR Louis Nucéra: Table ronde autour de la revue Europe consacrée à Michel Butor

cf10beb718760a1664f2e5ef22308a38.jpg
la BMVR Louis Nucéra de Nice présente le n° spécial de la revue Europe consacré à Michel Butor le vendredi 25 janvier à 17h en présence de Jean-Baptiste Para, directeur de la revue Raphaël Monticelli, coordonnateur de ce numéro et de 2 des contributeurs, Alain Freixe et Ludovic Bablon.ee8e2f209e68f94eb0ce344297df0fb2.gif

14/01/2008

Jean-Marie Barnaud : Claude Simon, l'écriture et la survie

L'Association Podio pour la défense et l’illustration de la poésie à Grasse vous invite à une conférence dE Jean-Marie Barnaud: Claude Simon, l'écriture et la survie à 17hs, vendredi 18 janvier à la BMVR Louis Nucéra de Nice


L’œuvre de Claude Simon (1913-2005), prix Nobel en 1985, marque considérablement, en France et à l’étranger, la littérature de la deuxième moitié du vingtième siècle.

L’expérience de la seconde guerre mondiale y joue un rôle fondateur ; et c’est ce rapport personnel, et comme charnel, de l’écrivain à l’Histoire, véritable moteur de l’écriture que Jean-Marie Barnaud commente, à partir, en particulier de quelques passages clés du Jardin des plantes. (1997)