AAA

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/10/2014

Lecture/signature de Claude Ber et Tita Reut à la librairie Masséna à Nice, le jeudi 23 octobre 2014 à 19h 30

Tita Reut et Claude Ber, jeudi 23 octobre à 19h30, à l'occasion de la lecture d'extraits de leurs derniers recueils, respectivement:
 
Le Temple des singes
 
Comme l'écrit Joseph Guglielmi dans sa préface, Tita Reut "renouvelle le rapport avec la tradition en élaborant un champ sensuel et rythmique où l'audace du vécu engendre une langue bifide, où l'incarnation exaspère la sexualité et une ferveur, où l'image ne se suffit jamais d'un rapport univoque au fil de vers bien tempérés". Son "baroque très personnel" mêle humour et tragique et débouche sur un univers original joignant "l'érotisme le plus inventif et sans contraintes" à l'interrogation métaphysique. Dans "cet esprit de liberté qui anime les démarches les plus originales et fécondes d'aujourd'hui" la voix de Tita Reut fait résonner dans le grand larynx l'intensité du désir et l'énigme d'être au monde. Parlant de la vie brève avec force face à l'amour nous sommes les effarouchés.
 
 
La mort n'est jamais comme 
 
"Claude Ber déverrouille la langue avec une facilité étonnante. Plus de lyrisme larmoyant, plus de parole en liberté de l'avant-garde, mais uniquement langue-dialogue du sujet. [S]a poésie est l'un des points d'arrivée de l'histoire de la parole. Son mot chante. L'architecture de sa phrase est une cantillation. Une fête de lecture du monde.  Le mot est la voix du corps total. (...) Chez elle tout est libre mais jamais irrévérent. (...) Sa parole-fragment est le reste d'un incendie total. (...) Et nous explosons de jouissance du mot, pris par le feu enfin volé aux enfers : feu déchirant, feu de vertiges, feu de lumière." Giovanni Dotoli,Revue Nu(e) n°51, 2012.
 
 
Librairie Masséna - 55 rue Gioffredo à Nice - tél 04 93 80 90 16 - www.librairiemassena.com
Avec le soutien du Centre National du Livre

Les commentaires sont fermés.