AAA

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/10/2014

Hommage à Gaston Puel au théâtre d'Aurillac par Jean-Louis Clarac et Alain Freixe, mardi 14 octobre à 18h30

1er MOMENT POETIQUE de la Saison Culturelle

 Théâtre d’Aurillac mardi 14 octobre à 18h30

 HOMMAGE A GASTON PUEL (1924-2013)

 

Le premier moment poétique de la saison est un salut posthume au poète Gaston Puel, né à Castres et décédé en juin 2013 à Veilhes. Le « Veilheur » - ainsi qu’il se désignait - était également éditeur, peintre et graveur. Alain Freixe et Jean-Louis Clarac tiennent à rendre hommage à une grande voix de la poésie contemporaine : celui que « la poésie invente » comme il l’écrivait lui-même.

Gaston Puel fut lié au surréalisme après 1945, mais trop indépendant pour être confiné à ce mouvement - aussi libre soit-il, il s’en éloigna dès 1950. Son œuvre se caractérise par la rectitude et la délicatesse constantes de son écriture, révélatrices de l’irréductible dignité de celui qui vécut en poésie. Alain Freixe  dit de lui qu’il est  « un insurgé chaleureux ».

Enfant, il disait vouloir être « livreur », c’est-à-dire faiseur de livres ! « Livreur » il l’a été doublement en publiant  à « La fenêtre ardente », éditions qu’il a fondées en 1959,  de nombreux poètes dont Bousquet, Char, Malrieu, Nelli, Guillevic, Butor, Rousselot, toujours associés à un peintre ou un graveur, et « livreur » bien sûr par son œuvre personnelle comprenant plus de 80 titres édités depuis 1945 jusqu’à 2013. De cet ensemble retenons Ce chant entre deux astres (Prix Antonin Artaud 1958, Thierry Bouchard 4ème éd. 1978), Le cinquième château (Prix Max Jacob 1966, Thierry Bouchard 3ème éd. 1982), L’incessant, l’incertain (Sud éd., 1987), Au feu un choix de poèmes proposé par  Georges Cathalo (Le Dé bleu, 1987).  Les éditions de l’Arrière-Pays  ont édité, plusieurs Carnets de Veilhes, Le fin mot, D’une saveur mortelle,  L’âme errante et ses attaches et Journal d’un Livreur.

Le Centre Joë Bousquet et son temps (dirigé par René Piniès) a publié en 2012 son dernier livre de son vivant 42 sirventès pour Jean-Paul. En septembre  de cette année, le Centre Joë Bousquet et son temps et Vent Terral en co-édition viennent de publier Cansos, Planhs e Sirventés, un choix de poèmes en langue française  et traduction occitane par Jean-Marie Petit.

De nombreuses revues ont présenté des études sur le poète. Notamment : Tribu n°5 (1984), Sud n°92-93 (1991), Friches n°42 (1993), Cahiers de l’Amourier (2003), Centre Joë Bousquet et son Temps, En chemin (2003), NU(e) n° 46 (2010).

Aux éditions des Vanneaux Eric Dazzan (fondateur avec Josette Ségura des éditions L’arrière-Pays) a publié Gaston Puel (Présence de la poésie) en 2009.

 

Mardi 14 octobre Alain Freixe et Jean-Louis Clarac présenteront l’œuvre de Gaston Puel et liront un choix de ses poèmes. L’un mettra en avant quelques-uns des visages du poète. L’autre visitera ses deux derniers livres parus.

« Ce matin je dirai le simple bonheur d’un homme allongé au creux d’une barque

L’oblongue coquille d’un canot s’est refermée sur lui

Il dort C’est une amande La barque comme un lit épouse son sommeil »

 (Ce chant entre deux astres)

 

 

 

Les commentaires sont fermés.