AAA

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/09/2013

Exposition de Gérard Serée à La conciergerie Gounod à Nice - Vernissage le 26 septembre 2013 à 18h30

 Nous avons l'avantage et le plaisir de pouvoir vous présenter une sélection des dernières oeuvres graphiques de GERARD SEREE, et ceci pendant deux jours les 27 et 28 septembre de 15h a 18 h,et au vernissage le 26 septembre à partir de18h30.
 La conciergerie Gounod, Palais Gounod, 22 rue Gounod à Nice

Tel:09 50 55 75 11 Email: laconciergeriegounod@free.fr

"Pour moi, la peinture représente un investissement physique et mental dans l'acte de peindre je me libère comme peut le faire un danseur, un boxeur, un musicien dans  des espaces .
       La peinture est mon yoga. La couleur pour moi  est comme un alphabet qui me transporte  dans des harmonies gestuelles chromatiques. J'y mets, en avant, tout mon monde intérieur avec le maximum de mon énergie imaginative!.. En passant par des phases, selon les périodes, du visage au corps, et souvent dans un langage formel plus abstrait, mais toujours en relation avec ( la danse ) que  j'assimile à l'écriture quelle que soit la discipline.
      L'écriture:, la calligraphie arabe et chinoise... leurs signes: la trace, l'enfoncement, le grattage, l'incision ou la pressions des outils et des parties de mon corps sur les supports choisis : la toile des tableaux et, pour la gravure : plaque de cuivre, de zinc bois papier, carton où la pression des doigts et celle des parties du corps s'impriment sur la masse des volumes en terre.
      Car exister pour moi en tant que peintre, c'est travailler sur le corps et avec celui-ci pour en révéler, projetés, dans les mouvements avec les moyens appropriés de la représentation picturale 
l' ''être''et ses ''mystères''... Comme ce qui ''agite '', dans la folie, l'énergumène en l'homme."
                                                                                    ­Gérard Serée
 

Les commentaires sont fermés.