AAA

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/11/2014

Exposition de Thierry Le Saëc, El cant dels ocells, à la galerie Arts 06, vernissage le samedi 22 novembre 2014 à 19h

Vernissage Le Saëc.jpg

07/11/2014

Lire Joë Bousquet aujourd'hui, Rencontre avec Katy Barasc, Alain Freixe, Serge Bonnery et Guillaume de Fonclare au Centre Joë Bousquet et son temps à Carcassonne, le samedi 15 novembre 2014 à 15h

Joë Bousquet, De Fonckare, Alain Freixe, Serge Bonnery, Katy Barasc

Médiathèque de Carros, Trois poètes et la guerre: Apollinaire, Cendrars, Ribemont- Dessaignes, le samedi 8 novembre 2014 à 11h

Alain Freixe, Daniel Schmitt et Yves Ughes liront des textes de Guillaume Apollinaire, Blaise Cendrars et Georges Ribemont-Dessaignes.

Jolie, la guerre? A voir... Venez partager ce moment de bascule dans le XXème siècle.

Prochains concerts d'Alain Fourchotte en novembre/décembre 2014

pub_fourchotte_NOV2014_715.jpg

26/10/2014

Lecture Alain Freixe et Raphaël Monticelli au Carré des mots, Toulon, le mercredi 19 novembre 2014 à 18h

L’ ASSOCIATION GANGOTENA  / LA ASOCIACIÓN GANGOTENA           image001.jpg                              LA REVUEnumériqueLa Lettre sous le bruit

LA REVISTA digital La Lettre sous le bruit

 Les Mercredis du Carré / Les Mercredis  du Carré

mercredi 19 novembre 2014 à 18h00 / miércoles 19 de noviembre 2014 a las 18H00

lectures de textes par les poètes / lecturas de textos por los poetas

 Alain Freixe et Raphaël Monticelli

  4, place à l'huile
83000 TOULON

04 94 41 46 16 / O6 03 45 63 56

 entrée  libre / entrada libre

 

 

21/10/2014

Lecture/signature de Claude Ber et Tita Reut à la librairie Masséna à Nice, le jeudi 23 octobre 2014 à 19h 30

Tita Reut et Claude Ber, jeudi 23 octobre à 19h30, à l'occasion de la lecture d'extraits de leurs derniers recueils, respectivement:
 
Le Temple des singes
 
Comme l'écrit Joseph Guglielmi dans sa préface, Tita Reut "renouvelle le rapport avec la tradition en élaborant un champ sensuel et rythmique où l'audace du vécu engendre une langue bifide, où l'incarnation exaspère la sexualité et une ferveur, où l'image ne se suffit jamais d'un rapport univoque au fil de vers bien tempérés". Son "baroque très personnel" mêle humour et tragique et débouche sur un univers original joignant "l'érotisme le plus inventif et sans contraintes" à l'interrogation métaphysique. Dans "cet esprit de liberté qui anime les démarches les plus originales et fécondes d'aujourd'hui" la voix de Tita Reut fait résonner dans le grand larynx l'intensité du désir et l'énigme d'être au monde. Parlant de la vie brève avec force face à l'amour nous sommes les effarouchés.
 
 
La mort n'est jamais comme 
 
"Claude Ber déverrouille la langue avec une facilité étonnante. Plus de lyrisme larmoyant, plus de parole en liberté de l'avant-garde, mais uniquement langue-dialogue du sujet. [S]a poésie est l'un des points d'arrivée de l'histoire de la parole. Son mot chante. L'architecture de sa phrase est une cantillation. Une fête de lecture du monde.  Le mot est la voix du corps total. (...) Chez elle tout est libre mais jamais irrévérent. (...) Sa parole-fragment est le reste d'un incendie total. (...) Et nous explosons de jouissance du mot, pris par le feu enfin volé aux enfers : feu déchirant, feu de vertiges, feu de lumière." Giovanni Dotoli,Revue Nu(e) n°51, 2012.
 
 
Librairie Masséna - 55 rue Gioffredo à Nice - tél 04 93 80 90 16 - www.librairiemassena.com
Avec le soutien du Centre National du Livre

17/10/2014

Exposition de Gilles Du Bouchet et Thierry Le Saëc, Regards d'ateliers, à la galerie Arts 06, vernissage le samedi 25 octobre 2014 à 19h

invitation-du Bouchet - Le Saëc.jpg

Jean-Marie Barnaud présentera et lira son dernier livre "Le don furtif" au Centre Harjès de Grasse (06) le vendredi 24 octobre 2014 à 20h30

Le nouveau livre de JMB, Le don furtif, paru comme les précédents chez Cheyne éditeur tourne autour des questions suivantes  : à quoi bon la poésie si elle n’a pas à voir avec « vivre », avec ce qu’il en est de vivre, ses contradictions, ses fatigues, cet épuisement qui parfois nous tient et nous serre encore plus peut-être alors que vient « le grand âge » et « ses jours friables » ? A quoi bon la poésie face aux « chiens de la force », quand l’Histoire bégaie, que les malheurs montent, que s’empourprent les dangers ? A quoi bon la poésie si elle n’est que jeu de langage, belles fleurs de serre stériles, simple jeu de l’intellect ? Que peut la poésie face à « la langue close / qui savoure ses outils » ? Questions essentielles et décisives.

Conférence/Lecture d'Yves Ughes sur JacquesAudiberti - BMVR de Nice le vendredi 24 octobre à 17h

th.jpegC'est "le cri confus des catastrophes » que réverbèrent les pierres d’Antibes, les rues humides de Paris qu'Yves Ughes nous donnera à entendre car Jacques Audiberti, cet homme du sud en perpétuel exil, donne écho et forme à ce "cri" dans ses poèmes.

 

Exposition Valérie Sierra à la galerie Quadrige à Nice (06) - Vernissage le jeudi 23 octobre 2014 à partir de 18h30

Sierra-1186.jpgSierra-2187.jpg